La défaite française, un désastre évitable - Tome 2, Le 16 juin 1940, non à larmistice!.pdf

La défaite française, un désastre évitable - Tome 2, Le 16 juin 1940, non à larmistice!

Jacques Belle

La première partie de louvrage évoque les circonstances politiques et militaires qui conduisent le 16 juin 1940 au soir le nouveau gouvernement présidé par Pétain, entraîné par Weygand et rallié par Darlan à faire le choix dune demande darmistice. Lacte signé le 22 juin avec les Allemands ne prendra effet que le 25 à 0 heure 35 en même temps que la convention analogue avec lItalie. Son principal résultat sera dasservir durablement la France et son économie aux objectifs stratégiques de Hitler. La seconde partie tend à montrer que lalternative existait et que, si de Gaulle resta longtemps bien seul à le proclamer, sa vision du monde et sa perception de lhonneur du pays furent sur le moment beaucoup plus largement partagées quon ne le croit encore aujourdhui. Lintention de poursuivre la lutte outre-mer avait été jusquau 16 juin celle de Paul Reynaud, chef du gouvernement, et de ses principaux ministres, mais également celle du Président de la République et des présidents des deux Assemblées parlementaires. Dans les territoires de lEmpire cette même volonté était partagée par tous les hauts responsables civils et militaires. Ils se déclaraient prêts à suivre le général Noguès, commandant en chef du théâtre des opérations de lAfrique du Nord, dès lors que celui-ci assurait en avoir les moyens. Le gouvernement britannique poussait à la résistance française et celui des Etats-Unis se montrait déterminé à la soutenir. Si, reconnu par ses pairs comme proconsul doutre-mer mais sestimant lâché par la Marine, Noguès se résigna la mort dans lâme à suivre les ordres de son gouvernement, il nest pas interdit de sinterroger sur les perspectives qui auraient été offertes à la France par une Hypothèse Noguès de poursuite de la guerre, en contrepoint de ce que fut dans la réalité la logique de larmistice signé par Vichy.

Sujet: La défaite française - desastre évitable T2 J. Belle Lun 20 Avr 2009 - 12:03 Bonjour, Voici le second tome de Jacques Belle, consacré aux possibilités offertes à la Frances de continuer le combat contre l'Allemagne à partir de l'Empire en 1940. Colonel Pétré, la Résistance à Marseille - Biographie du ...

7.63 MB Taille du fichier
9782717865905 ISBN
La défaite française, un désastre évitable - Tome 2, Le 16 juin 1940, non à larmistice!.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.ferraricp.com.au ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

Bataille de France : définition de Bataille de France et ... Jacques Belle, La Défaite française, un désastre évitable, Tome I : 16 mai 1940, il fallait rester en Belgique, Économica, 2007, 346 p. Jacques Benoist-Mechin, Soixante jours qui ébranlèrent l'Occident, Robert Laffont, 1981, (ISBN 2221502027). Marc Bloch, L'Étrange Défaite – Témoignage écrit en 1940, Franc-tireur, Paris, 1946.

avatar
Mattio Müllers

Sujet: La défaite française - desastre évitable T2 J. Belle Lun 20 Avr 2009 - 12:03 Bonjour, Voici le second tome de Jacques Belle, consacré aux possibilités offertes à la Frances de continuer le combat contre l'Allemagne à partir de l'Empire en 1940. Colonel Pétré, la Résistance à Marseille - Biographie du ...

avatar
Noels Schulzen

Amazon.fr - La défaite française - Un désastre évitable ...

avatar
Jason Leghmann

Bataille de France - Newikis Le 22 juin 1940, la délégation française signe l’armistice dans la clairière de Rethondes, dans le wagon de l'Armistice, celui-là même qui avait servi de cadre à l'armistice de la Première Guerre mondiale et devant le monument qui parlait de l'« orgueil criminel de l'Empire allemand vaincu par les peuples qu'il voulait asservir ».

avatar
Jessica Kolhmann

20 nov. 2009 ... Jacques Belle, La Défaite française, un désastre évitable, tome II : Le 16 juin 1940, non à l'Armistice!, Economica, 2009, 349 p. Marc Ferro, Pétain ... 2La défaite de la France, souvent assimilée à celle du régime républicain, ... et se trouvait désormais, en application de la convention d'armistice de Villa Incisa, ... le chef de l'Etat explique aux Français pourquoi le désastre s'est abattu sur le pays. ... 16L'évêque Mgr Rémond évoqua deux fois en trois jours la question des  ...