La douceur des Lumières - Noblesse et art de vivre en Guyenne au XVIIIe siècle.pdf

La douceur des Lumières - Noblesse et art de vivre en Guyenne au XVIIIe siècle

Michel Figeac

Date de parution

Noblesse et art de vivre en Guyenne au XVIIIe siècle, Bordeaux, Mollat, 2001 [compte-rendu] Annales du Midi Année 2002 114-237 pp. 96-97 . Référence bibliographique ; Une histoire sociale des arts décoratifs : Figeac (Michel), La douceur des Lumières. Noblesse et art de vivre en Guyenne au XVIIIe siècle, Bordeaux, Mollat, 2001. In: Annales du Midi : revue archéologique, historique et Grands seigneurs, parlementaires et hobereaux de Guyenne ...

5.66 MB Taille du fichier
9782909351605 ISBN
Libre PRIX
La douceur des Lumières - Noblesse et art de vivre en Guyenne au XVIIIe siècle.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.ferraricp.com.au ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

La Douceur des Lumières : Noblesse et art de vivre en Guyenne au 18ème siècle Noblesse et art de vivre en Guyenne au 18ème siècle Michel Figeac (Auteur) -5% livres en retrait magasin Le Siècle des Lumières | Superprof

avatar
Mattio Müllers

Librairie Mollat Bordeaux - Auteur - Michel Figeac

avatar
Noels Schulzen

La Douceur des Lumières : Noblesse et art de vivre en ...

avatar
Jason Leghmann

La douceur des Lumières: Noblesse et art de vivre …

avatar
Jessica Kolhmann

16L’art de la table était partie intégrante de l’esthétique nobiliaire, il n’allait pas cesser de se raffiner au siècle des Lumières, mais les grands principes étaient déjà en place, comme le prouvent les six natures mortes qui constituent les dessus de portes de la salle à manger de l’hôtel Lecomte de Latresne. Ce magnifique bâtiment fut édifié par Portier dans les Les «Lumières» - Des salons à la pointe du progrès ...