Lettres des animaux à ceux qui les prennent pour des bêtes.pdf

Lettres des animaux à ceux qui les prennent pour des bêtes

Allain Bougrain Dubourg

Ressentir, sémouvoir, agir en fonction des événements est-il le propre de lhomme ? Léthologie prouve, chaque jour davantage, combien le fossé que nous avons creusé entre nous et le monde animal mérite dêtre comblé au fil des découvertes. Lanimal se sert de loutil, il sait rire, tricher, établir des stratégies. Il peut faire lamour par plaisir, témoigner de la compassion sans arrière-pensée, soigner, adopter ou se sacrifier dans lintérêt général (...) En attendant, lindifférence à son égard sapparente à un crime contre lhumanité, tant il est évident que nous ne saurions nous passer de son existence. De nombreuses voix se sont déjà élevées pour défendre la cause animalière, mais rarement les animaux avaient pris la parole. Il fallait que le cochon raconte son périple jusquà notre assiette - sil nest pas victime de la cloison thérapie : jeté contre un mur à sa naissance car jugé trop faible -, que la tortue explique à ceux qui balancent des sacs en plastique dans la mer ce que cest dagoniser dune occlusion intestinale, que le lévrier dise à son maître quil ne veut pas mourir par strangulation le jour où il aura perdu une chasse et son maître du prestige... Cochon, tortue, lévrier, lapin, requin, ortolan, ils sont 16 à sexprimer à tour de rôle. Si des initiatives positives ont adouci la vie de certains dentre eux, le rapport le plus souvent violent de lhomme à lanimal nen reste pas moins inacceptable. Dans ce plaidoyer hors norme, Allain Bougrain Dubourg nous invite à considérer les animaux, nos voisins de planète, avec respect.

Lettres des animaux à ceux qui les prennent pour des bêtes – Allain Bougrain Dubourg . 17 mai 2018 10 juillet 2018 Amita . Allain Bougrain Dubourg est président de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) et administrateur de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité. Vous pouvez le retrouver sur Youtube ! Dans cet ouvrage, Allain Bougrain Dubourg donne la parole aux

7.98 MB Taille du fichier
9782357661530 ISBN
Libre PRIX
Lettres des animaux à ceux qui les prennent pour des bêtes.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.ferraricp.com.au ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

Lettres des animaux à ceux qui les prennent pour des bêtes Auteur : Allain Bougrain Dubourg / Collection : Lettres à Ressentir, s’émouvoir, agir en fonction des événements est-il le propre de l’homme ou de l’ensemble des animaux ?

avatar
Mattio Müllers

Lettres des animaux à ceux qui les prennent pour des bêtes ...

avatar
Noels Schulzen

01/11/2018 · Lettres des animaux à ceux qui les prennent pour des bêtes: Date sortie / parution : 11/01/2018: EAN commerce : 9782357661547: Support (Livre) : Format Epub: Format Ebook : Epub: Type de protection : Contenu protégé: Mots clef ebook : Écologie Nature Agroalimentaire Lettres des animaux à ceux qui les prennent pour des bêtes ...

avatar
Jason Leghmann

Découvrez les avis des clients Fnac sur Lettres des animaux à ceux qui les prennent pour des bêtes. Lettres des animaux à ceux qui les prennent pour des bêtes ...

avatar
Jessica Kolhmann

Lettres des animaux à ceux qui les prennent pour des bêtes ... Achat Livre : Lettres des animaux à ceux qui les prennent pour des bêtes - Allain Bougrain Dubourg Chaque jour, de nombreuses voix s'élèvent pour défendre la cause animale. Allain Bougrain Dubourg, lui, va plus loin en donnant la parole aux grands absents de ce débat : les animaux eux-mêmes.